Le CSRPN

Le Conseil scientifique régional du patrimoine naturel (CSRPN) est une instance consultative, à compétence scientifique, au service de l’État et des collectivités territoriales en matière de patrimoine naturel. Le CSRPN peut être saisi pour avis par le Préfet de région ou par le Président du Conseil régional ou par au moins la moitié de ses membres sur toute question relative à la conservation du patrimoine naturel en Bourgogne.

Dans le cadre du SINPB, le CSRPN assume les missions suivantes :

  • définir et partager des critères de qualité de données, intégrant les recommandations nationales ;

  • participer à la mise en place et à l’évaluation d’une procédure de qualification des données au niveau régional ;

  • qualifier les jeux de données-sources et de données élémentaires d’échanges, produits et échangés régionalement ;

  • proposer ou valider des règles de sensibilité des données à partir du cadre méthodologique défini nationalement par le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) ;

  • proposer et émettre un avis sur les protocoles et référentiels, en lien avec le MNHN.

Composition

En Bourgogne, le CSRPN a été créé le 3 juillet 1992 par arrêté préfectoral. Ses membres, renouvelés tous les cinq ans par arrêté préfectoral, sont des spécialistes désignés intuitu personae pour leur compétence scientifique. Renouvelé par l’arrêté du 10 juin 2013, le CSRPN se compose actuellement des 25 membres suivants :

  • Olivier Bardet (Botanique, Phytosociologie, Bryologie, Entomologie) ;

  • Jean Beguinot (Malacologie, Lichenologie, Mycologie, Micro-entomologie, Ecologie générale) ;

  • Sylvain Bellenfant (Botanique, Phytosociologie, Lichenologie, Ecologie générale) ;

  • Roger Bessis (Botanique, Ichtyologie, Milieux aquatiques) ;

  • Loïc Bollache (Ichtyologie, Microfaune aquatique, gestion des milieux aquatiques et des espèces invasives) ;

  • Michel Bourand (Gestion faune sauvage, Mammalogie, Ornithologie) ;

  • Pierre Curmi (Pédologie, Relations Sols-Eau-Végétation, Agronomie, Géologie) ;

  • Philippe Darge (Entomologie, Ecologie générale) ;

  • Régis Desbrosses (Ornithologie, Mammalogie, Gestion des milieux) ;

  • Roland Essayan (Entomologie – Lépidoptères, Ecologie générale) ;

  • Bruno Faivre (Ornithologie, Ecologie générale, quantitative et urbaine) ;

  • Bernard Frochot (Ornithologie, Gestion des milieux, Ecologie générale) ;

  • Alain Gardiennet (Mycologie, Lichenologie, Botanique) ;

  • Vincent Godreau (Ornithologie, Gestion des milieux, Gestion sylvicole) ;

  • Robert Guyetant (Herpétologie, Gestion des milieux aquatiques, Ecologie générale) ;

  • Beryl Laitung (Botanique, Agroécologie, Gestion des milieux et des espèces végétales invasives) ;

  • Michel Loubere (Entomologie – Coléoptère, Eco-entomologie, Ecologie générale – statistiques) ;

  • Elsa Martin (Economie, Sociologie) ;

  • Patrice Notteghem (Ornithologie, Mammalogie, Bryozoairologie, Gestion des milieux, Politiques de l’environnement) ;

  • Laurent Paris (Hydroécologie, Astacologie, Mallacologie, Gestion des milieux aquatiques) ;

  • Thierry Peyrton (Ornithologie, Mammalogie, Gestion des milieux) ;

  • Monique Prost (Entomologie) ;

  • Daniel Sirugue (Mammalogie, Herpétologie, Ornithologie, Gestion des milieux) ;

  • Emmanuel Soncourt (Géologie, Hyrogéologie) ;

  • Jean Untermaier (Droit de l’environnement, Conservation des milieux naturels).

Dernière mise à jour le 06/03/2018